APPROCHE DE L'IMPUISSANCE




Lorsque vous avez compris que le but de la vie est de demeurer consciemment éveillé vis-à-vis de la Réalité Divine ; lorsque VOUS savez qu'il faut rester conscient, à chaque instant, de la dimension spirituelle ; lorsque vous pensez sincèrement qu’il s'agit de la seule chose véritablement nécessaire et importante ; alors, vous avez une juste vue de l'existence.
Dès lors, VOUS allez vous efforcer d'introduire l’Éveil spirituel dans chacune de vos journées. Ce sera pour vous l'occasion de constater : combien faibles sont vos forces ; combien fréquents seront vos oublis ; combien profond est votre sommeil spirituel.
Face à cette exigence : « Demeurer constamment en Éveil ». Que parvenez-vous à réaliser ? Au début quelques moments d'éveil quotidien, c'est tout.
Que faire ? Que faire pour parvenir à vivre votre idéal ? Que faire pour obtenir la constance de l’Éveil ?
Il n'y a rien d'autre à faire que de s'efforcer encore et encore. Rien d'autre à faire sinon de transformer chaque journée en un combat contre le sommeil spirituel. C'est une tâche énorme. Nombreux sont ceux qui se découragent. Ils ont intellectuellement compris ce qu'était l’Éveil. Ils ont vécu quelques moments d’Éveil. Mais ils reculent devant l'immense effort d'une recherche quotidienne, d'une recherche sans cesse répétée, d'une recherche de tous les instants.
Certains vont même jusqu'à croire que l’Attention de l’Éveil constant est irréalisable. Ils se détournent alors de ce qu'ils considèrent comme une impossibilité.
Mais s'il n'y a pas recherche de l’Éveil constant, il n'y a plus de sentier initiatique, il n'y a plus d'évolution spirituelle.
En raison de la faiblesse et de l'inconstance de l'esprit humain, l’Éveil constant peut paraître impossible à atteindre. C'est cependant l'exemple de l’Éveil constant que nous ont montré les grands sages et les grands saints. C'est vers ce sommet que nous devons marcher.
Ce qui est impossible à l'homme est possible à Dieu. Croyons qu'avec l'aide de la grâce Divine, aussi faible et médiocre que nous soyons, il nous sera possible de marcher sur le Sentier.
Lorsqu'en présence de cette tâche sans cesse recommencée nous nous sentons faibles et découragés, que pouvons-nous faire ? Nous pouvons aspirer à l’Éveil. Ne parvenant pas à vaincre le sommeil temporel, nous devons crier silencieusement vers Dieu, nous devons l'appeler au secours, le supplier de faire descendre sur nous sa grâce.
Mis en présence de notre impuissance, nous ne pouvons que nous en remettre à Dieu avec la faiblesse et la confiance d'un enfant.
La constatation de notre impuissance nous fait comprendre que sans l'aide de la grâce Divine nous ne pouvons rien faire. Cette compréhension qui est fondamentale nous purifie de l'orgueil et fait de nous des suppliants.
Or plus nous demandons avec ardeur à Dieu de demeurer constamment conscient de sa Réalité, plus nous recevons l'influx d'une grâce sanctifiante.
Acceptez votre impuissance, ne cherchez pas à vous la dissimuler par des théories diverses, constatez-la et vivez-la avec une profondeur douloureuse.
De l'acceptation de votre impuissance naîtra un élan profond et passionné vers Dieu. Il est votre seule planche de salut et sans sa grâce vous ne pouvez rien faire.
Aspirez à recevoir la grâce Divine ouvrez-vous totalement à elle, ne soyez plus qu'un désir de Dieu et un appel.
En votre impuissance, demeurez sans effort conscient de la présence de Dieu. Restez en face de Lui au travers de vos activités quotidiennes. Restez conscient de cet impalpable océan de Béatitude.
Contentez-vous de demeurer conscient de sa présence dans un état d'amour et d'ouverture.
Alors peu à peu vos ténèbres s’éclairciront et votre impuissance deviendra contemplation.
Lorsque votre contemplation vous amène à découvrir que la silencieuse présence du Seigneur qui siège en vous-même c'est l'immuabilité informelle de votre propre Conscience transcendante, vous passez de la dévotion à la Gnose.


Texte issu de : Eric Tolone, Approches de la mystique (en téléchargement ici).

Commentaires

A LIRE