LISTE DES ARTICLES

Plus d'éléments

La Sagesse Perenne : liste des Articles

APPROCHE DE LA CONSCIENCE SACRALE




Bien que Dieu soit présent partout, sa présence enseignante et sa puissance se font sentir avec une intensité toute particulière en certaines circonstances, en certains lieux, en certaines personnes, en certains objets.
Il faut être extrêmement attentif, apaiser les tourbillons du mental et cultiver une nouvelle forme de sensibilité, pour devenir capable de sentir les moments, les lieux et les objets, dans lesquels la puissance Divine vibre avec une intensité particulière.
Pour percevoir cette puissance Divine, ses manifestations et ses modalités, il faut éveiller en soi une conscience sacrale. Cette conscience sacrale repose sur un ensemble d'intuitions, que le mental raisonneur et rationnel a pour fâcheuse habitude d'étouffer en bien des esprits. Il faut donc retrouver en soi une perception qui est naturelle chez les primitifs. Par cette perception intuitive, nous sentons peut-être confusément et inexplicablement que tel endroit est un endroit sacré, chargé d'effluves spirituels et pouvant exercer sur nous une influence positive et spécifique.
Une telle impression ne se ressent pas systématiquement dans tous les temples et dans toutes les églises, car il y a des temples et des églises qui sont vides de toute charge de puissance sacrale. Dieu est présent en elles comme il est présent en toute chose, mais sa puissance ne se manifeste pas particulièrement en ces lieux.
Ce qui vient d'être dit pour les temples et les églises l'est aussi pour certaines ruines, pour certains sites en pleine nature, que leur fonction sacrale soit ou ne soit pas signalée par des signes extérieurs.
Celui dont l'intuition sacrale est bien développée peut ainsi, en l'absence de toute information extérieure, savoir que tel lieu a été autrefois un lieu de culte ou de retraite et ceci, car il le sent chargé d'effluves spirituels.
Il est vrai que telle personne peut sentir la sacralité d'un lieu et qu'une autre personne pourtant généralement sensible à la sacralité peut ne pas percevoir la sacralité du même lieu. Ceci s'expliquant, par le fait qu'il n'y a pas harmonisation entre l'esprit de la personne et le type d'influence dégagé par le lieu en question. Notons cependant que plus l'intuition magique est vaste et intense, plus il en résulte la possibilité de capter les influences les plus diverses. A contrario, la même intuition en d'autres occasions nous fera sentir qu'un lieu est maléfique, car il est chargé d'influences psychiques négatives. De même, certains objets nous seront intérieurement révélés comme étant porteurs d'une influence positive et bénéfique ; tandis que d'autres nous apparaîtront comme étant porteurs de rayonnements négatifs. Ceci indépendamment de la multitude des objets neutres, ne dégageant aucune influence perceptible par notre degré de développement sensitif, car ladite influence est trop faible ou trop anonyme. Le même phénomène de perceptions sensitives se produira vis-à-vis des personnes ou des animaux. Certains êtres vivants, indépendamment de leur aspect physique, dégageant une bonne influence et d'autres une mauvaise.
De tout cela il résulte que nous devons rechercher, entretenir des contacts et nous ouvrir, à tout ce qui contient des effluves lumineux et positifs et qu'au contraire nous devons éviter et quand cela n'est pas possible nous fermer intérieurement, vis-à-vis de tout ce qui diffuse une influence négative.
Ainsi, au cours de notre vie, il nous sera donné de découvrir des temples, églises ou monastères, qu'ils appartiennent à une religion actuelle ou à une religion disparue, dont l'influence bénéfique nous aidera considérablement. Il nous faudra entretenir une relation épisodique avec eux. Et là, dans le calme et le silence ouvrir notre esprit à ce qu'il se dégage d'eux. Lorsque de tels lieux sont éloignés de l'endroit où nous vivons, aller renouer contact avec eux, c'est accomplir un pèlerinage dans le plus haut sens du terme.
Il y a des lieux, dont la sacralité est mondialement renommée, vous pouvez vous y rendre, mais ne vous laissez jamais suggestionner, restez lucide et attentif, ne considérez comme sacré et bénéfique pour vous, que : les lieux qui sont par vous ressentis intérieurement comme tels.
Laissez-vous pénétrer par ce qui émane du végétal et du minéral. Sentez le mana, la puissance qui réside en certains lieux ou objets.
Tel arbre nous frappera par son aspect, nous resterons longuement à le contempler et nous reviendrons de temps à autre le contempler. Il diffusera sur nous une influence qui marquera notre âme. Mais ceci pourra être vrai pour une clairière, un désert ou n'importe quel endroit où la nature est particulièrement chargée d'effluves, n'importe quel lieu de puissance.
Une montagne nous attirera et son ascension constituera une initiation indélébile aux niveaux les plus subtils. Les ablutions en une source ou en une rivière nous purifieront de manière inoubliable...
Il s'établira entre nous et certaines œuvres d'art une étroite et positive communication. Avoir près de soi tel objet artistique, constituera une véritable bénédiction. Mais parfois un simple caillou trouvé sur le chemin, un morceau de bois ou quelque objet apparemment banal, nous frappera par ce qui s'en dégage et sans tomber dans le culte fétichiste, l'emporter et le garder constituera une source d'enrichissement.
La même intuition nous poussera à fréquenter certaines personnes et à en éviter d'autres. À adopter tel animal ou à ne pas le faire. À choisir telle maison ou tel appartement et en refuser tel autre. À déterminer dans une pièce quel est l'endroit le plus propice pour notre esprit et à utiliser ce lieu pour nos réflexions et nos contemplations.
Inutile de multiplier les exemples. Qui développe son intuition sacrale voit sa vie tout entière enrichie, dirigée et protégée par cette intuition.
Ne croyez pas que toute la sagesse est dans les livres. La sagesse en ses formes les plus élevées et les plus incommunicables se découvre dans le silence des lieux où vibre le sacré.
Telle est l'étape qu'il faut vivre avant de comprendre que tout est sacré, avant de savoir percevoir le Divin au tréfonds des choses qui en leur apparence paraissent les plus opposées à lui. Car en toute chose le Divin est là, parfois vibrant et rayonnant, parfois silencieux et potentiel, attendant l'heure de sa révélation.
Abreuvez-vous du Divin là où il vibre. Percevez le Divin là où il s'occulte.
Et en toute chose, laissez-vous guider par une intuition qui s'ouvre vers le haut.


Texte issu de : Eric Tolone, Approches de la mystique (en téléchargement ici).